Jean-Pierre Bekolo Sort le Cinéma Africain du Ghetto

Share Article

Le film LES SAIGNANTES de Jean-Pierre Bekolo, coup de coeur des Oscars Africains 2007. Il remporte l'Etalon d'Argent et le prix d'interpretation feminine. Pour le jury, c'est un film qui fera date dans l'histoire du cinéma Africain.

Le film LES SAIGNANTES du réalisateur camerounais Jean-Pierre Bekolo Obama est le coup de coeur du Festival Panafricain de Ouagadougou FESPACO 2007, l'equivalent des Oscars pour le continent africain.

Il remporte en plus de l'Etalon d'Argent, 2ème prix le prix d'interpretation feminine.

Film noir et surprenant, "Les Saignantes" raconte l'histoire d'une fille qui, en 2025, couche avec un dignitaire de son pays dans l'espoir d'en retirer un profit, quand celui-ci meurt.

Le jeune Majolie et sa meilleure amie Chouchou (incarnées à l'écran par Adèle Ado et Calmel Dorylia, prix ex-aequo de la meilleure interprétation féminine) vont devoir se débarrasser du cadavre, dans une ambiance très glauque.

"Ce côté délirant est très, très africain", a estimé Jean-Pierre Bekolo, 40 ans, dans un entretien avec l'AFP. "On ne peut pas réduire l'imaginaire de l'Afrique à tout ce qui est politique et social", a assuré ce réalisateur qui a mis cinq ans pour produire son troisième long-métrage.

Le jury a primé ce film pour son caractère novateur et son audace artistique. LES SAIGNANTES est un film qui inscrit le cinéma africain dans le cinéma mondial en proposant tout simplement une manière de faire du cinéma en Afrique loin du "cinéma calebasse" et du "cinéma ONG". C'est un film qui fera date dans l'histoire du cinéma africain.

###

Share article on social media or email:

View article via:

Pdf Print

Contact Author

EDGARD OBAMA

33678270648
Email >